Résidence étudiante à Nîmes (30) – Kaïman

Patrimoine assurances vous propose la nouvelle opportunité immobilière à Nîmes, la résidence étudiante Kaïman.


Pourquoi investir dans ce programme ?

  • Excellente visibilité sur l’exploitation : la résidence voisine (Le Carèmeau) affiche un taux d’occupation moyen de 95 %
  • Intégrée à un campus de plus de 3 700 étudiants 
  • A 300 m de l’école Vatel
  • A partir de 67 900 € HT (1) 
  • Rendement 4 % HT/HT (2) 

La résidence étudiante Kaïman

  • Une nouvelle résidence pour soutenir la forte demande en logements étudiants 
  • Composée de 156 logements répartis sur 5 niveaux et 3 bâtiments 
  • Déclinés du T1 au T2
  • Services nombreux : accueil, salle petit-déjeuner, lingerie, salle de fitness, local vélo …

Vous souhaitez en savoir plus concernant ce programme immobilier ? Contactez Patrimoine Assurances pour plus d’informations

Diversifier ses investissements avec la pierre-papier

La faible rémunération offerte par les fonds euro au sein des contrats d’assurance-vie conduit certains investisseurs à s’intéresser à la « pierre-papier ». L’investisseur s’expose, même avec un budget limité, au secteur de l’immobilier et à ses rendements attractifs ces dernières années. Toutefois ce placement spécifique doit s’inscrire dans une optique de long terme. Décryptage.

Qu’est-ce que la pierre-papier ? L’exemple des SCPI

La pierre-papier désigne les placements financiers principalement constitués d’immobilier. La forme la plus connue est la SCPI (société civile de placement immobilier) qui a pour objet d’acquérir, avec l’épargne collectée, des biens immobiliers dans le but de générer des revenus. L’investissement est ainsi réalisé dans un véhicule géré par une société de gestion spécialisée, qui s’occupe de l’acquisition, de l’entretien et de la location du patrimoine immobilier. Les loyers sont, par la suite, redistribués aux investisseurs après déduction des charges et constitution d’éventuelles réserves (report à nouveau). La SCPI permet à une personne de détenir des parts correspondant à une fraction d’un patrimoine composé de plusieurs biens immobiliers. Il existe deux grandes familles de SCPI, celles qui investissent en immobilier d’entreprise (bureaux, commerces, maisons de retraite…), largement majoritaires, et les SCPI résidentielles, dédiées à l’habitation.

Quelle est la fiscalité de l’investissement en pierre-papier ?

Le mode de détention de votre investissement en pierre-papier (assurance-vie ou en direct) est important car il influence l’imposition des revenus. La SCPI bénéficie en effet d’une transparence fiscale qui génère une seule imposition au niveau du porteur de part et non de la SCPI elle-même. En cas de souscription en direct, les fruits distribués par la SCPI sont soumis à l’impôt sur le revenu (IR) en fonction de votre tranche marginale, au titre des revenus fonciers. Il faut y ajouter les prélèvements sociaux (PS) au taux de 17,20 %. Cette imposition (IR + PS) porte sur la quote-part des loyers (nets de charges) dégagés par la SCPI. Lors de la revente des parts, si une plus-value est au rendez-vous, le gain est imposé selon le régime des plus-values immobilières avec une imposition au taux de 19% + les PS (avec une exonération progressive et totale au bout de 22 ans de détention, 30 ans pour les PS). Par ailleurs, l’investissement en pierre-papier est intégré à l’actif de l’Impôt sur la Fortune Immobilière pour la fraction représentative des biens immobiliers que ces structures détiennent. En revanche, comme pour tout placement immobilier acquis par crédit, les intérêts d’emprunt sont déductibles de l’assiette d’imposition des revenus fonciers.

Comment optimiser la fiscalité ?

La souscription de pierre-papier, au sein d’un contrat d’assurance-vie, permet de bénéficier de la fiscalité avantageuse de cette enveloppe : les revenus, généralement capitalisés ou réinvestis dans le fonds euros du contrat, ne sont pas considérés comme des revenus fonciers. Les gains sont, au moment du rachat, soumis au taux de 30%, prélèvements sociaux inclus (pour les gains issus des versements réalisés à partir du 27/09/17). Toutefois, tenus d’assurer la liquidité des placements des assurés, les compagnies d’assurance limitent la proportion de pierre-papier, le plus souvent à 25% de la valeur du contrat.

La pierre-papier répond avant tout à une logique de diversification de vos investissements. Tous les investissements en pierre-papier ne sont pas accessibles via l’assurance vie. Nous avons référencé, une sélection de fonds immobiliers non cotés et la durée d’investissement recommandée est d’au moins 8 ans.

Les investissements en pierre-papier ne sont pas garantis et comportent un risque de liquidité et de fluctuation liée au marché de l’immobilier.

Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chacun, Il est susceptible d’être modifié.

Prélèvement forfaitaire unique – PEA / PEA-PME

Le prélèvement forfaitaire unique, également appelé « flat tax », concerne l’ensemble des revenus de placement. Il s’agit d’un taux global d’imposition (social et fiscal) de 30% qui est prélevé sur les intérêts, dividendes ou plus-values réalisées.


Desormais il concerne les plus values sur achat ou revente de PEA avant 5 ans, les actifs numéraires et les dons

LOI DES FINANCES 2019 SUR LE 150-0 B TER

Codifié sous l’article 150-0 B ter, le nouveau régime prévoit que l’imposition de la plus-value réalisée dans le cadre d’un apport réalisé à compter du 14 novembre 2012 à une société soumise à l’IS est reportée si la société bénéficiaire de l’apport est contrôlée par le contribuable à la date de l’apport, en tenant compte des droits détenus à l’issue de celui-ci.

Nous vous invitons à téléchargez et à lire le document PDF ci dessous pour comprendre les enjeux et les solutions patrimoniales proposées.

123 IM CONFIRME SON STATUT D’ACTEUR DE RÉFÉRENCE DU NON COTÉ


Alors que 2018 a sonné le glas de l’investissement ISF-PME, 123 IM a plus que doublé sa levée de fonds sur son offre de diversification en non coté et immobilier (Fonds et Club Deal) à destination des investisseurs privés


  • 115 M€ levés (90% à travers les conseillers financiers et family office)
  • 121 M€ redistribués aux investisseurs
  • 120 M€ investis dans 49 entreprises

Avec 100 M€ collectés en 2018 par le canal des conseillers financiers et family office (90% de la collecte), 123 IM a plus que doublé la croissance de ses encours sur ce segment (+150%).

Une société de gestion d’entrepreneurs pour financer les entrepreneurs de façon durable et responsable. En 2018, 123 IM a investi 120 M€ dans 49 entreprises françaises, essentiellement sous forme de dette privée, de private equity et d’immobilier. 

Autre moteur de croissance, le développement auprès des investisseurs institutionnels se confirme avec un premier closing à 50 M€ attendu dans les prochains mois sur son OPPCI dédié aux résidences services pour séniors : 123SilverEco.


Plusieurs axes de développement pour 2019 pour 123 IM

En fin d’année 2018, 123 IM a annoncé le lancement de LinkSport, un Fonds inédit dédié au secteur sport/santé, regroupant un collectif d’entrepreneurs du secteur et de sportifs de haut niveau au sein d’un comité stratégique présidé par David Douillet. Ce dernier poursuit sa levée de Fonds au 1er semestre 2019. Des marques d’intérêts pour un montant de 10 M€ ont d’ores-et-déjà été enregistrées.

En parallèle de LinkSport, 123 IM va prochainement annoncer le lancement d’un Fonds impact et partage dans le domaine du médico-social et prévois également le lancement d’un Fonds dédié à la thématique de la cybsersécurité avec le soutien de l’ANSSI.


Vous souhaitez dynamisez votre épargne patrimoniale ? Contactez Patrimoine Assurances afin de bénéficier des offres 123 IM