Deux lots disponibles Appart City Lille Grand Palais

 

Patrimoine Assurances a le plaisir de vous informer de la mise en commercialisation de deux nouveaux logements en résidence tourisme d’affaires sur le marché de la revente en LMNP géré sous bail commercial. Il s’agit de biens situés dans la résidence Appart’City Lille Grand Palais, situés à proximité des gares Lille Flandres et Lille Europe (TGV) et non loin du coeur de ville de Lille.

Outre le revenu peu voire pas fiscalisé, les avantages sont multiples :

  • Actable immédiatement
  • A partir de 72.000€ HT
  • Bail renouvelé récemment
  • 5,90% de rendement HT annuel
  • A proximité des gares TGV, du métro, du Zénith Aréna et du cœur de ville

 

En investissant dans ces biens immobiliers, vous bénéficierez d’un appartement idéalement situé en cœur de ville d’une métropole Européenne (Lille), sur une résidence en exploitation. Le tout avec une rente partiellement voire totalement exonérée d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux.

 

Contactez Patrimoine Assurances pour obtenir plus d’informations concernant ces opportunités immobilières sur Lille. 

Diversifier ses investissements avec la pierre-papier

Diversifier ses investissements avec la pierre-papier

La faible rémunération offerte par les fonds euro au sein des contrats d’assurance-vie conduit certains investisseurs à s’intéresser à la « pierre-papier ». L’investisseur s’expose, même avec un budget limité, au secteur de l’immobilier et à ses rendements attractifs ces dernières années. Toutefois ce placement spécifique doit s’inscrire dans une optique de long terme. Décryptage.

Qu’est-ce que la pierre-papier ? L’exemple des SCPI

La pierre-papier désigne les placements financiers principalement constitués d’immobilier. La forme la plus connue est la SCPI (société civile de placement immobilier) qui a pour objet d’acquérir, avec l’épargne collectée, des biens immobiliers dans le but de générer des revenus. L’investissement est ainsi réalisé dans un véhicule géré par une société de gestion spécialisée, qui s’occupe de l’acquisition, de l’entretien et de la location du patrimoine immobilier. Les loyers sont, par la suite, redistribués aux investisseurs après déduction des charges et constitution d’éventuelles réserves (report à nouveau). La SCPI permet à une personne de détenir des parts correspondant à une fraction d’un patrimoine composé de plusieurs biens immobiliers. Il existe deux grandes familles de SCPI, celles qui investissent en immobilier d’entreprise (bureaux, commerces, maisons de retraite…), largement majoritaires, et les SCPI résidentielles, dédiées à l’habitation.

Quelle est la fiscalité de l’investissement en pierre-papier ?

Le mode de détention de votre investissement en pierre-papier (assurance-vie ou en direct) est important car il influence l’imposition des revenus. La SCPI bénéficie en effet d’une transparence fiscale qui génère une seule imposition au niveau du porteur de part et non de la SCPI elle-même. En cas de souscription en direct, les fruits distribués par la SCPI sont soumis à l’impôt sur le revenu (IR) en fonction de votre tranche marginale, au titre des revenus fonciers. Il faut y ajouter les prélèvements sociaux (PS) au taux de 17,20 %. Cette imposition (IR + PS) porte sur la quote-part des loyers (nets de charges) dégagés par la SCPI. Lors de la revente des parts, si une plus-value est au rendez-vous, le gain est imposé selon le régime des plus-values immobilières avec une imposition au taux de 19% + les PS (avec une exonération progressive et totale au bout de 22 ans de détention, 30 ans pour les PS). Par ailleurs, l’investissement en pierre-papier est intégré à l’actif de l’Impôt sur la Fortune Immobilière pour la fraction représentative des biens immobiliers que ces structures détiennent. En revanche, comme pour tout placement immobilier acquis par crédit, les intérêts d’emprunt sont déductibles de l’assiette d’imposition des revenus fonciers.

Comment optimiser la fiscalité ?

La souscription de pierre-papier, au sein d’un contrat d’assurance-vie, permet de bénéficier de la fiscalité avantageuse de cette enveloppe : les revenus, généralement capitalisés ou réinvestis dans le fonds euros du contrat, ne sont pas considérés comme des revenus fonciers. Les gains sont, au moment du rachat, soumis au taux de 30%, prélèvements sociaux inclus (pour les gains issus des versements réalisés à partir du 27/09/17). Toutefois, tenus d’assurer la liquidité des placements des assurés, les compagnies d’assurance limitent la proportion de pierre-papier, le plus souvent à 25% de la valeur du contrat.

La pierre-papier répond avant tout à une logique de diversification de vos investissements. Tous les investissements en pierre-papier ne sont pas accessibles via l’assurance vie. Nous avons référencé, une sélection de fonds immobiliers non cotés et la durée d’investissement recommandée est d’au moins 8 ans.

Les investissements en pierre-papier ne sont pas garantis et comportent un risque de liquidité et de fluctuation liée au marché de l’immobilier.

Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chacun, Il est susceptible d’être modifié.

123 IM | Élue meilleure société de capital-investissement en 2019

123 IM | Élue meilleure société de capital-investissement en 2019


Depuis 26 ans, le magazine Gestion de Fortune établit chaque année le Palmarès des meilleurs gérants et sociétés de gestion à destination des conseillers en gestion de patrimoine indépendants comme Patrimoine Assurances.

Cette enquête s’appuie sur une méthodologie rigoureuse et permet de connaître avec précision les entités avec lesquelles travaillent les conseillers en gestion de patrimoine indépendants.

Cette année encore, 123 IM a été élue meilleure société de capital-investissement. 

Patrimoine Assurances s’appuie sur les offres de 123 IM afin de vous conseillez au mieux dans la gestion de votre patrimoine. 


Quel statut social pour le chef d’entreprise ?

Quel statut social pour le chef d’entreprise ?

Lors de la création d’une société, le futur chef d’entreprise doit interroger sur la forme juridique la plus adaptée à son activité dont découlera son futur statut social, sa rémunération et son traitement. SAS ou SARL ? salarié ou non salarié ? sécurité sociale ou sécurité sociale des indépendants ? Dividende ou salaire ? Difficile de trouver directement une solution tant les réponses sur le web sont difficiles à trouver voire contradictoire, sans parler de la réglementation…

Quelques chiffres

Les cotisations sociales des Travailleurs Non Salariés (TNS) sont de 45% environ de sa rémunération nette. Les cotisations sociales du président de SAS (assimilé salarié) sont de 82% du salaire net (cotisations salariales et patronales) Dès lors le statut en SARL remporte le suffrage ! Mais les prestations servies les 2 cas ne sont pas les mêmes : Que ce soit en prévoyance ou pour les retraites, les TNS doivent compléter les prestations de leur régime obligatoire qui peuvent être inférieur au régime des salariés, meme si le législateur va dans le sens d’une harmonisation. Pour comparer les 2 situations, il convient d’ajouter ces 2 prestations. Il faut donc retenir que chaque cas est différent, une étude de cas s’impose avec, il est vrai, un net avantage pour la SARL…

Cas des dividendes

Depuis 2013 les dividendes distribués par une SARL  sont assujettis aux cotisations sociales, alors que ceux issus des SAS n’y sont pas soumis. Cela incite alors à choisir le statut de la SAS uniquement pour bénéficier de cet avantage. Attention toutefois, à ne pas se laisser berner par une stratégie à court terme : choisir les dividendes plutôt qu’une rémunération en SAS implique l’abandon de la protection sociale. Il faut donc bien analyser avant de faire son choix ! Il faut noter également que chaque année, le législateur revoit sa copie quant à l’incohérence du traitement des dividendes entre SAS et SARL. A prendre en compte également !

Alors quel statut choisir ?

Tout dépend de votre situation personnelle et professionnelle ainsi que votre niveau de prévoyance ! Ainsi beaucoup de paramètres seront à analyser et les conseillers de Patrimoine Assurances se tiennent à votre disposition pour une analyse de votre situation.

 

 

 

Découvrez tous les avantages de LFC+

Découvrez tous les avantages de LFC+

LFC+ est le seul OCPI multi-secteurs entièrement dédié à la location meublée. Diversifié, accessible, souple, performant et régulier, découvrez tous les avantages de LFC+ grâce aux deux vidéos ci-dessous :

 

Pour quel type d’investisseur :

 

 

+ 3,13 % depuis le début de l’année à partir de 5000 € d’investissement !

 

Avec quelle fiscalité ?

 

 

Les conseils de Patrimoine Assurances restent à votre écoute au 03 20 51 05 05 ou au 06 07 30 12 15. Contactez nous par mail : contact@patrimoineassurances.fr

 

Un nouveau record de capitalisation pour les SCPI : 40 milliards

Un nouveau record de capitalisation pour les SCPI : 40 milliards

 

La collecte du premier trimestre s’est envolée à 2,3 milliards d’euros. Les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) de bureaux portent les très bonnes statistiques de la pierre papier.

 

Nouvelle collecte record pour la pierre papier. Au premier trimestre, les SCPI de rendement ont totalisé une collecte de près de 2,3 milliards d’euros, loin devant le dernier record de 1,5 milliard d’euros atteint le trimestre précédent. C’est plus du double de la collecte réalisée au premier trimestre 2016. Désormais les encours dépassent les 40 milliards d’euros, un record historique sur cette classe d’actifs.

 

Dans le détail ce sont surtout les SCPI de bureaux qui ont tiré cette collecte. Elles représentent 45,84% du total trimestriel, soit 1,05 milliard d’euros. Les SCPI spécialisées ont totalisé 23%, soit 541 millions d’euros. Le reste se partage entre les SCPI de commerces et diversifiées.